galvanisation

Vous êtes déjà client ou souhaitez nous contacter pour un autre sujet ? Nous nous réjouissons de votre message et nous y répondrons dans les meilleurs délais !

Vous avez également la possibilité de prendre contact directement avec l’un de nos sites ou de vous adresser à la holding pour les demandes internationales.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Usine *

Motif de votre demande *

Pièce jointe


Standorte Coatinc Bochum Coatinc Rhein-Main Coatinc Peine Coatinc Becker Saarlouis Coatinc Siegen Coatinc PreGa Coatinc24 Coatinc Würzburg Coatinc Ninove Coatinc NinoCoat Zinkpower Malacky Galvanizadora California California Galvanizing & Steel Structures Coatinc Alblasserdam Coatinc24 Amsterdam Coatinc Hop Coatinc De Meern Coatinc Groningen Coatinc Groningen Poedercoat Coatinc Mook Coatinc Prega NL Coatinc Roermond Coatinc Anox Zinkpower Promptus Zinkpower Ostrava Zinkpower Roudnice Marmara-Siegener Galvaniz Marmara-Siegener Galvaniz Marmara-Siegener Galvaniz Rezinal Verzinkerij Lenssen ESP Pulverbeschichtung ESP Pulverbeschichtung

Contact Holding company

Siege de la direction
The Coatinc Company Holding GmbH

Carolinenglückstraße 6-10
44793 Bochum
Allemagne
Téléphone: +49 234 52905-25
Fax: +49 234 52905-15

Votre interlocuteur
Silke Sandmeier
E-Mail: holding@coatinc.com

Veuillez vous adresser à nos deux points de contact centraux qui se chargent de traiter toutes les demandes qui dépassent le simple cadre du traitement de surface.

Commercialisation

The Coatinc Company Holding GmbH
Carolinenglückstraße 6-10
44793 Bochum
Allemagne
Téléphone: +49 271 43478
Fax: +49 271 46869

Votre interlocuteur
Diana Posner
d.posner@coatinc.com

Presse

The Coatinc Company Holding GmbH
Steinstraße 5
57072 Siegen
Allemagne

Téléphone: +49 271 43478
Fax: +49 271 46869

Votre interlocuteur
Petra Böhmer
p.boehmer@coatinc.com

UNE HISTOIRE
À SUCCÈS QUI
A COMMENCÉ
À SIEGEN

500 ANS
D’EXISTENCE
L’ENTREPRISE
FAMILIALE LA
PLUS ANCIENNE
D’ALLEMAGNE

Les entreprises familiales sont le socle de notre économie moderne et de notre société. Plus de 90 % des entreprises allemandes sont des entreprises familiales. Rares sont les pays à disposer d’une base économique aussi solide. Cependant, ici en Allemagne, peu d’entreprises peuvent s’appuyer sur une tradition aussi longue que The Coatinc Company (TCC), un groupe international spécialisé dans le traitement de surface dont le siège est à Siegen. Les origines de l’entreprise remontent en effet au 16e siècle, soit bien avant les débuts de la production industrielle de l’acier.

L’histoire d’une famille, d’un matériau et d’une région

Les 500 ans d’existence de TCC signifie dans le même temps un savoir-faire d’un demi-millénaire dans l’usinage et la transformation des métaux dans la région de Siegen. Cette longévité marque le développement exceptionnel d’un matériau et d’une région, autrefois berceau de l’industrie minière et aujourd’hui pôle économique de premier plan.

Le Siegerland, une région depuis toujours marquée par l’extraction et la transformation de minerais, est considéré comme l’une des plus anciennes régions minières d’Europe, comme en témoignent des vestiges d’exploitation minière remontant à l’époque des Celtes (500 ans avant JC). Plus tard, des familles d’entrepreneurs locaux ont développé la région pour en faire un pôle industriel innovant. Cependant, le transfert de savoir-faire à travers les siècles ne peut réussir que si l’on se penche sur sa propre histoire.

« Nos racines font partie de notre tradition »

Ces propos sont de Paul Niederstein, l’actuel associé gérant de TCC. En 2017, un projet de livre de son père, Klaus Niederstein, l’a incité à se plonger dans l’histoire de l’entreprise : « La littérature retraçant la longue histoire de la famille et ses activités commerciales ne se trouve pas seulement dans nos archives familiales, mais aussi dans les archives d’autres entreprises et des villes de Siegen, de Kreuztal et au-delà ».

Il s’avère que le facteur déclencheur de cette recherche généalogique a été un cadeau particulier : en 1918, Emmy Dresler offre son « histoire de la famille Dresler » à son père Heinrich Adolf Dresler, à l’occasion de son 85e anniversaire célébré dans la propriété familiale, la villa située dans le parc Dresler à Kreuztal. Ce livre décrit en détail le parcours des ancêtres de la première génération jusqu’à Heinrich Adolf Dresler.

Pour compléter l’ouvrage d’Emmy Dresler, Paul Niederstein a mandaté en 2018 un historien qui a poursuivi les recherches. Une consultation rapide du livre généalogique allemand l’atteste : les débuts de The Coatinc Company dans l’industrie de l’acier remontent à plusieurs siècles.

Du maître-artisan au champion discret

La première étincelle est née en 1502 lorsque Heylmann Dresseler, maître forgeron et ancêtre de Paul Niederstein, a réglé la taxe d’un « Feuerschilling » pour utiliser le foyer local. À cette époque, la profession de forgeron était hautement respectée car le fer et l’acier entraient dans la fabrication de tous les outils d’usage courant.
Sept générations plus tard, Johannes Dresler est un négociant en fer prospère, qui possède déjà des parts dans plusieurs fonderies. Génération après génération, l’influence de la famille grandit.

Les débuts de l’industrie de l’acier

À partir de la seconde moitié du 19e siècle, l’industrie de l’acier évolue pour devenir un secteur économique de première importance. Johann Heinrich Dresler II, né en 1745 à Sieghütte, investit beaucoup dans la transformation du fer et de l’acier. Il s’implique très tôt dans le développement de ce secteur en devenir et contribue à l’industrialisation de la région : il détient des parts dans la Sieghütter Hammer (forge de Sieghütte) et détient le monopole princier de la production de petits articles de fer et d’acier. Il révolutionne également l’industrie du textile, à l’époque très présente dans le Siegerland, avec des métiers à tisser modernes.

Maitre-forgeron et maire

La famille Dresler façonne aussi la vie politique locale. Ainsi, pendant plus de 200 ans, de la cinquième à la dixième génération, le maire de la ville de Siegen est issu de la famille. À la fin du 19e siècle, Heinrich Adolf Dresler, actionnaire et directeur de la société Siegener Verzinkerei Actiengesellschaft (qui deviendra plus tard la SAG) est élu au Reichstag, le parlement allemand. Sa fille Luise Dresler se marie avec Alfred Emil Niederstein, pasteur protestant et surintendant. Suite à ce mariage, une nouvelle branche apparaît dans l’arbre généalogique : son fils Werner Niederstein, né en 1901, fait son entrée dans la SAG en 1923.

En 1945, Werner Niederstein prend la présidence de la Siegener Actiengesellschaft et, après la Seconde guerre mondiale, il est nommé président de la Chambre de commerce et d’industrie par les occupants. Il développe l’entreprise. L’internationalisation de cette dernière commence avec son fils, Klaus Niederstein.

Des valeurs régionales, des succès internationaux

Aujourd’hui, The Coatinc Company, qui est toujours restée fidèle à Siegen, la ville qui l’a vu naître, est dirigée par Paul Niederstein, porte-parole de la direction et associé majoritaire. Le groupe compte désormais 32 sites et emploie plus de 2 200 personnes, si l’on inclut les participations en Europe, en Turquie, au Mexique et en Californie.
« En tant qu’entreprise et famille, nous entretenons un lien étroit avec notre histoire et avec l’acier, qui est notre cœur de métier depuis plus de cinq siècles. Mais nous entretenons aussi une relation étroite avec notre région, une terre à la fois pragmatique, singulière et brute », explique Paul Niederstein. « Ici, nous trouvons toutes les valeurs qui nous guident au quotidien et qui assurent notre pérennité depuis si longtemps. Des valeurs chrétiennes, qui ont fait leurs preuves au fil des siècles, déterminent aussi nos actions ».
Suite à des travaux de recherche approfondis, The Coatinc Company a été officiellement déclarée plus ancienne entreprise familiale d’Allemagne par la fondation allemande des entreprises familiales.

À propos de TCC :

The Coatinc Company propose différentes techniques de traitement de surface : galvanisation à chaud (galvanisation à température normale, galvanisation à haute température et galvanisation par centrifugation), laquage, thermolaquage et anodisation. La société propose également une vaste gamme de prestations annexes qui inclut le conseil ainsi que toutes les étapes de procédé ultérieures, du parachèvement jusqu’à l’emballage dans le respect des délais. À ces prestations s’ajoutent la logistique avec gestion numérique des marchandises et la gestion des exportations. Si l’on inclut toutes les participations, la société réalise un chiffre d’affaires d’environ 300 millions d’euros et traite chaque année un volume de 450 000 tonnes. Les parts dans la holding sont détenues à 51 % par Paul Niederstein et à 49 % par B. E. Wedge Holdings Ltd (Grande-Bretagne).

Télécharger en PDF

Recent Posts

Entrez votre terme de recherche ici et appuyez sur la touche Entrée.