galvanisation

Vous êtes déjà client ou souhaitez nous contacter pour un autre sujet ? Nous nous réjouissons de votre message et nous y répondrons dans les meilleurs délais !

Vous avez également la possibilité de prendre contact directement avec l’un de nos sites ou de vous adresser à la holding pour les demandes internationales.

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

    Usine *

    Motif de votre demande *

    Pièce jointe


    Standorte Coatinc Bochum Coatinc Rhein-Main Coatinc Peine Coatinc Becker Saarlouis Coatinc Siegen Coatinc PreGa Coatinc24 Coatinc Würzburg Coatinc Ninove Coatinc NinoCoat Zinkpower Malacky Coatinc MX de SA CV California Galvanizing & Steel Structures Coatinc Alblasserdam Coatinc24 Amsterdam Coatinc Nederland Coatinc De Meern Coatinc Groningen Coatinc Groningen Poedercoat Coatinc Mook Coatinc Prega NL Coatinc Roermond Coatinc Anox Zinkpower Promptus Zinkpower Ostrava Zinkpower Roudnice Marmara-Siegener Galvaniz Marmara-Siegener Galvaniz Marmara-Siegener Galvaniz Rezinal Coatinc Lenssen ESP Pulverbeschichtung ESP Pulverbeschichtung

    Pour toute demande relative au marketing ou à la presse, veuillez vous adresser aux contacts suivants :

    Commercialisation & Presse

    The Coatinc Company Holding GmbH
    Hüttenstraße 45
    57223 Kreuztal
    Allemagne

    Votre interlocuteur
    Anna-Maria Prax
    am.prax@coatinc.com

    Holding

    Siege de la direction
    The Coatinc Company Holding GmbH

    Carolinenglückstraße 6-10
    44793 Bochum
    Allemagne
    Téléphone: +49 234 52905-0
    Fax: +49 234 52905-15

    Les types de corrosion

    Les attaques de corrosion localisées se produisent principalement sur les défauts existants, sans parler des défauts d’usinage et de construction. Il convient de faire la distinction entre la corrosion intercristalline, propre à la matière (p.ex. additifs métalliques qui présentent un potentiel plus noble que celui du substrat); la corrosion chimique étrangère à la matière (p.ex. couches d’oxydes, pellicule de laminage, de forgeage, de recuit ou de coulée sur la matière) et la corrosion liée au court-circuit de métaux avec une électronégativité différente en présence d’eau (électrolyte). Différents types de corrosion : la norme DIN EN ISO 8044 identifie au total 37 formes de corrosion différentes, qui peuvent être différenciées en fonction de l’emplacement où elles apparaissent. Les formes de corrosion les plus courantes sont :

    • Corrosion surfacique, au cours de laquelle la surface est endommagée de manière uniforme
    • Corrosion localisée, au cours de laquelle la surface est endommagée de manière non uniforme et à des degrés divers
    • La corrosion perforante, qui détruit seulement des petites parties de la surface
    • La corrosion fissurante qui intervient en particulier dans les cordons de soudure
    • La corrosion perforante ou corrosion par piqûres au cours de laquelle des attaques de corrosion petites et rondes pénètrent rapidement à travers la pièce/la matière
    • La corrosion sèche au cours de laquelle des oxydes de fer se forment sur la surface métallique sous l’effet de températures très élevées
    • La corrosion humide, qui se produit lorsque de l’eau (électrolyte) agit sur la pièce. Il s’agit de la forme de corrosion la plus fréquente dans le secteur du bâtiment.
    • La corrosion de contact, qui se produit lorsque différentes matières sont reliées entre elles en présence d’un électrolyte

    Pour résumer : On parle de « rouille » en cas de corrosion sur des matériaux ferreux ; en cas de corrosion du cuivre et des alliages de cuivre, on parle alors de « patine » ; en cas de corrosion du zinc et des alliages de zinc, on parle de « rouille blanche ». Et si des oxydes se forment en présence de hautes températures, on parle alors de « calamine ».

    Recent Posts

    Entrez votre terme de recherche ici et appuyez sur la touche Entrée.

    Gender-Hinweis

    Aus Gründen der besseren Lesbarkeit verzichten wir auf die gleichzeitige Verwendung der Sprachformen männlich, weiblich und divers (m/w/d). Sämtliche Personenbezeichnungen gelten daher gleichermaßen für alle Geschlechter.